SEA YOU LETTER #4
D'île en île
🧭 DES NOUVELLES DU BORD
 
Le mois de juillet rime avec “insularité” pour les Hirondelles. Après leur départ de “l’île de Nantes”, on les retrouve à Houat, Hoedic, Arz, Belle-Île, Groix et l’île Tudy… Problématique récurrente du mois : l’eau douce. Après la métropole nantaise, où les pénuries d’eau menacent chaque été, et l’estuaire de la Vilaine qui sert de réservoir d’eau potable, nous avons découvert les îles du département du Morbihan, qui peinent à fournir assez d’eau pour l’afflux de touristes qui débarquent chaque été. Double défi des années à venir : réussir à concilier tourisme (Hoedic a encore battu un record de fréquentation en juillet), et impacts du dérèglement climatique.
 
☝️ LE SAVIEZ-VOUS
 
L’estuaire de la Vilaine abrite l’un des plus grands barrages estuariens d’Europe. Avant sa mise en service en 1970, la ville de Redon (située 40 kilomètres en amont) se trouvait fréquemment inondée, lorsque des fortes pluies survenaient en période de grande marée. Avoir les pieds au sec : voilà le but premier du barrage, il bloque la marée saline à 8 kilomètres de l'embouchure (contre 40 à l'origine), et il contrôle le débit d'écoulement de l'eau douce.
 
Si l'installation a contribué au bon fonctionnement des activités humaines (suppression des risques d’inondation des zones habitées ou agricoles ; création d’une station de pompage d’eau potable desservant Saint-Nazaire, la presqu’île guérandaise et la presqu’île de Rhuys ; création d’un port de plaisance, etc), une telle modification de l’estuaire n’a pas été sans conséquence sur l’écosystème. Le barrage limite les migrations et le déplacement des civelles et des anguilles. Il a également causé un envasement en aval et est responsable de phénomènes d’anoxie (disparition de l’oxygène). Ces différents changements ont entraîné le déclin de nombreuses espèces estuariennes. On vous en dit plus dans un prochain article.
 
 
 
💛 RENCONTRE COUP DE COEUR
 
Mari, capitaine du port de l’île d’Arz.
 
C’est avec un grand sourire et pleine de confiance que Mari accoste Hirondelle pour la première fois, afin de nous ramener à terre. Depuis deux ans, elle assure seule le service de rade et la gestion du mouillage de Pen Raz sur l’île d’Arz. Originaire de cette grande île du Golfe du Morbihan, elle nous raconte plein d’histoires sur les rivalités entre les deux grandes îles du Golfe, la pêche, le développement de la plaisance, et la place des femmes dans le maritime. À seulement vingt ans, elle ne manque pas de détermination. Elle a restauré une petite embarcation pour aller à la pêche pendant ses jours de repos, navigue régulièrement, et gère au quotidien les nombreux plaisanciers qui viennent découvrir l’île.

Découvrez cette rencontre dans une brève bande dessinée, créée par Louison.
 
 
Chaque mois, nous réalisons un podcast sur une thématique spécifique, découvrez notre dernier épisode !
 
Dans ce septième épisode nous rencontrons Florence Kergoat, vendeuse à Modetic, une boutique de prêt à porter responsable/de mode écologique et équitable à Nantes. Florence nous raconte pourquoi elle porte l’océan dans son coeur, et comment quelques marques de l’industrie de la mode proposent des solutions pour limiter l’impact de ce secteur tant décrié pour sa pollution. A écouter sur sailinghirondelle.com ou sur Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, etc.
 
🦸🏼 PORTRAIT
Louison | “Vous n’auriez pas vu mon stylo ?”
La tête pleine d’idées et les valises pleines de crayons et carnets, Louison a embarqué sur Hirondelle au début du mois de juillet. Ses talents de dessinatrice BD s’avèrent plus qu’utiles pour apporter des extraits de témoignages avec une pointe d’humour et illustrer la vie du bord dans la bonne humeur. Après 3 semaines à bord, elle repart avec toujours plus de motivation et plein de bulles en perspective. Nous vous invitons chaudement à découvrir son travail sur son compte Instagram !
🐦 LES HIRONDELLES DU MOIS 
📸 EN IMAGE
 
 
Immersion dans la pêche pour Esteban, qui a été accueilli à bord du Ar Louedig, de Loïc Noiret, à Groix. La fiction documentaire radiophonique du duo artiste-journaliste (Esteban et Léa) sera riche en témoignages - et en vécu !
 
 
Vous souhaitez nous soutenir ? Toute contribution, même la plus petite, nous aidera à faire vivre ce projet. Un grand merci à vous ! 
 
 
Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
 
 
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit à la liste de diffusion de l'association. Si vous souhaitez vous désinscrire, vous pouvez le faire en cliquant sur le lien ci-dessous.  
 
SendinBlue
 
 
© 2020 Sailing Hirondelle